Découverte du Pays Cathare | Les dossiers de l’ARC

on

Parmi les voyages mémorables organisés par l’ARC-Namur, il y eut notamment, du 18 au 26 septembre 2014, la découverte du Pays Cathare.

Cette expression est utilisée pour désigner le département de l’Aude, au centre de la France, car il s’agit du territoire où le catharisme a eu énormément de succès au Moyen-Âge. Ce mouvement religieux chrétien visait à se détacher de l’Eglise romaine, au XIIe et au XIIIe siècles. Le développement de l’hérésie albigeoise, nom donné au catharisme à l’époque, sera stoppé dans la première moitié du XIIIe siècle par le lancement d’une croisade ordonnée par le pape.

Désireux de partir à la rencontre de cet pan méconnu de l’Histoire, les membres de l’ARC-Namur ont débuté leur périple en allant jusque Limoges, où ils ont passé une première nuit. Le lendemain matin, ils sont repartis en direction de Rocamadour, ville aux ruelles tortueuses accrochée au flan de falaise, qu’il était prévu de découvrir le deuxième jour. Là, ils ont rencontré le guide qui devait leur faire visiter la ville : à partir du château, ils ont pu découvrir le Chemin de Croix, les sanctuaires, le Grand Escalier, la place des Senhals et la rue de la Mercerie. Ensuite, les membres ont pu profiter d’un tour en petit train autour du site avant de déjeuner dans la cité médiévale.

A la fin de cette deuxième journée, les membres de l’ARC ont repris la route de Rocamadour vers la cité de Carcassone, célèbre pour sa citadelle médiévale et ses remparts. La ville contient de nombreux châteaux dont les seigneurs ont, pour certains, participé au mouvement cathare. Nos voyageurs ont passé une première nuit dans leur hôtel avant de partir visiter la ville le lendemain. Ils ont commencé par se diriger vers la Porte Narbonnaise, où ils avaient rendez-vous avec leur guide, au niveau du Pont Levis. Durant toute la matinée, celui-ci les a dirigés dans la cité médiévale : ils ont pu y admirer les fortifications extérieures, le château comtal et la basilique Saint-Nazaire. Après un déjeuner libre, les voyageurs ont visité, durant l’après-midi, la bastide Saint-Louis. Ils se sont ensuite rendus au port où ils ont embarqué pour une promenade en bateau sur le canal du Midi.

Le lendemain, les membres sont partis dans la région des Corbières, accompagnés d’un guide. Ils ont commencé la journée par une visite de l’abbaye de Fontfroide, en matinée. Ce lieu fut le quartier général de l’orthodoxie catholique durant la Croisade contre les Cathares. Aujourd’hui, cette abbaye cistercienne a retrouvé sa sérénité et accueille les touristes et les gourmands. Après un repas à la Table de Fontfroide, les voyageurs ont passé l’après-midi au château de Termes, qu’ils ont découvert avant de repartir pour Carcassone et leur hôtel en fin de journée.

Le lundi 22 avril, les membres de l’ARC sont partis pour Montségur où ils ont eu la chance de passer la journée. Cet endroit chargé d’histoire est connu pour avoir été assiégé par les catholiques qui pourchassaient les derniers Cathares vers 1242-1243. D’ailleurs, ceux qui n’ont pas voulu y renier leur foi ont été brûlés sur le bûcher. Plusieurs mythes flottent encore autour de ce château, comme celui du trésor de l’église cathare qui serait caché en son sein.

Après avoir découvert cette mythique forteresse, nos membres se sont dirigés vers la région de Castres et d’Albi où ils ont passé le mardi 23 avril. Ainsi, ils ont visité Castres au matin et Albi l’après-midi. Castres, moins connue, est une ville de la région occitane liée à l’histoire des Cathares puisqu’une délégation de cette cité a rejoint les croisés et a prêté allégeance à Simon de Montfort, leur chef. Quant à Albi, elle est célèbre par son lien avec les Cathares, puisqu’on les a qualifiés « d’albigeois » jusqu’à ce que le terme de « cathare » soit popularisé dans les années 60.

La matinée du mercredi 24 avril fut consacrée à la découverte du centre historique d’Albi. La cathédrale Sainte-Cécile, par exemple, a été construite par les catholiques de la cité pour lutter contre l’influence des Cathares. L’après-midi, les membres sont partis en direction de Cordes-sur-Ciel, une cité très pittoresque d’ailleurs élue « Village préféré des Français ». Edifiée par Raymond VII, comte de Toulouse, un opposant fervent de Simon de Montfort, Cordes-sur-Ciel était au Moyen-Âge un haut lieu du catharisme.

Enfin, le voyage de nos membres au Pays Cathare s’est achevé par une découverte rapide de la ville de Bourges, capitale historique du Berry. Ils ont ensuite repris la route pour revenir en Belgique après ce périple à travers l’histoire du Moyen-Âge.

______________________________________________________________________________

La personne responsable de l’organisation de ce voyage des plus enrichissants est Pierre Beaufays, familier à la fois des activités de l’ARC-Namur et de l’histoire des Cathares. Pour mieux comprendre l’organisation de ce périple, Aude, animatrice, a eu la chance de l’interviewer.

Monsieur Beaufays nous explique que ce projet de voyage est né d’une conférence menée à l’intention de membres de l’ARC-Namur qui, fort intéressés par ce aspect oublié de l’histoire, lui avaient demandé de les emmener à la découverte du Pays Cathare. Monsieur Beaufays, passionné du sujet et historien de formation, s’était fait un plaisir d’accepter. Il garde un beau souvenir de ce voyage, dont il avait également assumé l’organisation pratique. Les membres étaient très intéressés par les visites proposées et avaient fait preuve d’une grande motivation même quand il s’agissait de marcher longtemps ou de grimper au sommet de villages escarpés.

Un des moments de ce voyage qui a marqué Monsieur Beaufays est la visite du site de Montségur, lieu chargé d’histoire et d’émotion. C’est en effet là que s’est terminée la croisade lancée par le pape, avec la condamnation des derniers Cathares au bûcher s’ils ne reniaient pas leur foi. Cette visite reste probablement toujours dans les mémoires des membres qui ont participé à cette aventure au Pays Cathare.

Crédits photos: André-Marie Douillet

Article : Aude Dupuis (animatrice)

  • Magnifique vue sur Rocamadour
  • La vue devait être très belle
  • Parvenir au sommet de Rocamadour par le Chemin de Croix
  • Courage, ça monte
  • Un peu de repos fait du bien
  • Pierre Beaufays et notre guide à Rocamadour
  • En voiture ! Découverte du petit train face au site de Rocamadour
  • Une guide captivante fait découvrir les secrets de Rocamadour
  • Quelle vue ! Ne sautez pas ...
  • L'abbaye de Fontfroide
  • Le château de Termes
  • Ce n'est pas rien de découvrir les ruines du château de Termes
  • Carcassone : notre guide nous attend à la Porte Narbonnaise
  • Le château de Montségur, dernier refuge des Cathares
  • Au revoir Carcassone
  • La statue de Jean Jaurès qui est né à Castres
  • Castres : retour à l'école de jadis avec des exercices à résoudre
  • Albi, à la rencontre de Toulouse-Lautrec
  • Le palais de la Berbie qui abrite le musée Toulouse-Lautrec
  • Jardin à la française du palais de la Berbie
  • Notre guide nous donne des éléments utiles avant la visite du musée
  • La cathédrale Sainte-Cécile à Albi
  • Il y a des pélerins fatigués ...
  • Cordes-sur-ciel
  • Vue de Cordes-sur-Ciel
  • Après les efforts, le réconfort par une dégustation de vin au Domaine Bouscailloux au Village Noailles
  • La galanterie française de notre guide ...
  • La cathédrale de Bourges
  • Photo de famille à Bourges, dernière étape avant Namur